ANTIDOTES

ANTIDOTES

4 novembre 2017 0 Par Médecine d'urgence

L’OMEDIT de Haute-Normandie a élaboré un guide des antidotes et médicaments d’urgence, ayant pour objectifs de définir :

  • la liste des antidotes existants
  • les conditions de conservation, l’indication, la posologie, les délais de prise en charge thérapeutique et les quantités nécessaires pour prendre en charge un patient de 70 kg pendant 24h pour chaque antidote.

Ce guide contient un index alphabétique des Antidotes et Médicaments d’urgence. Les molécules sont classées par DCI, par ordre alphabétique.

Les données concernant les présentations, indications, posologies et mode d’administration sont issues du RCP des produits, de la littérature ou d’informations de centres de toxicologie.

Les données concernant les délais de prise en charge et donc les délais de mise à disposition des antidotes sont issues de la littérature et du classement IPCS (International Programm on Chemical Safety).

Les données concernant les quantités minimales suggérées ont été calculées sur la base de la posologie indiquée, pour un patient de 70 kg pendant 24h.

(1) Recommandations d’experts “intoxications graves par médicaments et substances illicites en réanimation”, Réanimation 15 (2006) 332-342, B. Mégarbane, L. Donetti, T. Blanc
(2) “Les antidotes, mise au point”, Réanimation 15 (2006) 383-389, P. Hantson, R. Bédry
(3) Fiche de recommandation “Carboxypeptidase-G2 (VORAXAZE®) et SUREXPOSITIONS AU METHOTREXATE”, OMEDIT région Centre, Juin 2008
(4) http ://www.poisoncentre.be/sommaire.php?lang=fr
(5) “High-dose, short-duration ribavirin aerosol therapy compared with standard ribavirin therapy in children with suspected respiratory syncytial virus infection”,The Journal of Pediatrics, October 1994, Janet A., Pedro A., Young-Min A.
  Bulletin d’information toxicologique volume 23 Numéro 2 Décembre 2007, “Mise à jour sur les antidotes et sur leur stockage en établissement de santé”, Bussières JF, Bailey B, Touzin K
  Bulletin d’information toxicologique volume 15 Numéro 2 Avril 1999, “Suggestions de quantités minimales d’antidotes requises dans les établissements de santé québécois pour le traitement des intoxications”
  “Expert Consensus Guidelinesfor Stocking of Antidotyes in Hospitals That Provide Emergency Care”, annals of Emergency Medicine, R. C. Dart, S.W. Borron, E.M. Caravati
  “Insufficient Stocking of Antidotes in Hospital Pharmacies : Problem, Causes and Solution”, CJHP Vol53, No.5 Décembre 2000, J-F. Bussières, B. Bailey
  “Guide des antidotes d’urgences” OMEDIT Centre
Spécialités DCI
ADRENALINE ADRENALINE
ANEXATE FLUMAZENIL
ANTITOXINE BOTULISM ANTITOXINE BOTULISM
ARGATRA ARGATROBAN
ATIVAN LORAZEPAM
ATROPINE ATROPINE
BAL DIMERCAPROL
BICARBONATE DE SODIUM Cf Sels de sodiumhypertoniques
BLEU DE METHYLENE BLEU DE METHYLENE
CALCIUM EDETATE DE SODIUM EDTA
CARBOMIX CHARBON ACTIVE
CONTRATHION PRALIDOXIME
CYANOKIT HYDROXYCOBALAMINE
DANTRIUM IV DANTROLENE
DEFIBROTIDE PROCICLIDE
DESFERAL DEFEROXAMINE
DIGIFAB ANTICORPS ANTIDIGITALIQUES
DOBUTAMINE DOBUTAMINE
EPINEPHRINE ADRENALINE
DCI Spécialité Présentation   Conservation     Indication     Posologie / Administration   Délais de prise en charge thérapeutique
Acide ascorbique Vitamine C inj
Solution injectable, pour perfusion 100mg/ml, ampoule de 5 ml
T°ambiante Abri de la lumière Intoxication aux agents methémoglobinisants Adulte : 500 mg à 1 g / j Enfant : 100 à 200 mg/j Le plus précocement possible
Acide dimercaptosucci -nique ou DMSA ou succimere Succicaptal
Gélule 200 mg
T°ambiante Abri de la lumière et humidité Intoxication par le plomb et le mercure Adulte et enfant :
10 mg/kg ttes les huit heures pendant 5 jrs puis 10mg/kg ttes les 12h pendant 14 jrs sans dépasser 1,8 g/j
< 6h
Adrénaline 
Epinéphrine
Ampoules injectables 20mg/20 ml ; 5 mg/5ml ; 1mg/1ml; 0.5mg/1ml ; 0.25mg/1ml
T°ambiante Abri de la lumière Intoxication par toxique à activité stabilisante de membrane : p bloquants , chloroquine, anti-dépresseurs tricycliques, antiarythmiques classe Ic, cocaïne   IMMEDIAT
Anticorps antidigitaliques DigiFab (Remplace Digibind)
Flacon injectable 40 mg
à diluer avec 4 ml d’eau PPI
Conservation au réfrigérateur (+2°C à +8°C) Intoxication aux digitaliques Perfusion IV en 30 min 40 mg neutralisent 0.5 mg de digoxine. ADULTE :
Ingestion aiguë d’une auantité inconnue : 10 à 20 flacons
Ingestion aiguë d’une quantité connue: dose proportionnelle au nombre de cp digoxine 0.25mg (=10 flacons pour 25 cp) Intoxication lors d’un traitement chronique fonction de la conc sérique en digoxine
< 30 min
Antitoxin Botulism Antitoxin Botulism behring (ATU Nominative)
Solutions pour perfusion, Flacons de 250 ml (Pédiatrie : BABYBIG non disponible en France)
Conservation au réfrigérateur (+2°C à +8°C) Botulisme Poso initiale : 500 ml en IV lente Si nécessaire, injection de 250 ml 4 à 6h après la dose initiale Le plus précocement possible < 24h
Argatroban
Argatra (ATU Nominative)
Solution injectable, 100mg/ml, flacon de 2.5 ml
T°ambiante Abri de la lumière Solution diluée : 24h au réfrigérateur (+2°C à +8°C), TIH et thrombopénie induite à l’Orgaran ET clairance créatinine<15ml/min ou hémodialyse Flacon à diluer dans 250 ml de G5%, NaCl 0.9% ou lactates de sodium Poso : 2 mg/kg Dés suspicion de thrombopénie à l’Orgaran, après accord de l’ASSAPS
Atropine
Atropine 
Ampoule injectable 1 mg/ml
T°ambiante Abri de la lumière Intoxications : anticholestérasiques : insecticides organophosphorés et parasympathomimétiques 1 mg IM ou IV ou plus à répéter toutes les 5­ 10 min jusqu’à disparition des signes aigus < 30 min
Bleu de méthylène Bleu de méthylène
Solution injectable 5 mg/ ml, ampoule 10 ml Dilution dans du G5%
T°ambiante 1/ Antidote des toxiques méthémoglobinisants
( ATU de cohorte )
2/ Prophylaxie de l’encéphalopathie à l’Ifosfamide (ATU Nominative)
Adulte et enfant :
1/ 1 à 2 mg/kg en 10 min par voie IV Une deuxième perfusion peut être réalisée, sans dépasser la dose totale de 7 mg/kg (1)(2)
2/ 50 mg IV toutes les 4 à 6 heures jusqu’à résolution des symptômes
< 30 min (stock d’urgence sous ATU de cohorte)
Carboxypeptidase G2 Voraxaze (ATU Nominative)
Poudre pour solution injectable, flacon de 1000UI
Conservation au réfrigérateur (+2°C à +8°C) Intoxication au méthotrexate 50 UI/KG en bolus IV lent d’au moins 5 min (3), sans dépasser 4 000 UI
A reconstituer avec 1 ml de NaCl 0.9%
maximum dans les 96h suivant la date d’administration du MTX
Charbon activé
Carbomix 
Granulés pour suspension buvable ou pour utilisation par sonde gastrique 50g Flacon de 500 ml
T°ambiante, abri chaleur et humidité Intoxications et surdosages médicamenteux, prises en charge précoce (< 1h) Voie orale ou par sonde gastrique Adultes : 50 s, puis si nécessaire 25 à 50s toutes les 4 à 6 heures pendant 48h Enfants : 1g/ke
Dilution dans 250 ml d’eau
Le plus précocement possible ( <2h)
Charbon activé Toxicarb
Suspension buvable 50 g/250 ml ou 12g/60ml
T°ambiante Intoxications et surdosages médicamenteux, prises en charge précoce (< 1h) Voie orale ou par sonde gastrique Adultes : 50 à 100 s, puis si nécessaire 12,5 g/h ttes les heures, 2 h ou 4 h Enfants > 1 an: 25 à 50 s, puis si besoin 2.5 à 6 g/h ttes les heures, 2h ou 4h Enfants < 1an : 0.5 à 1 e/ke Le plus précocement possible ( <2h)
Danaparoide
Orgaran
Solution injectable 750 UI, ampoule de 0.6 ml
T°ambiante Abri de la lumière Traitement préventif/curatif des manifestations thrombo- emboliques chez des patients ayant des antécédent ou atteint de TIH de type 2 Prophylaxie : 750 à 1250 UI*2/j Curatif : 2500 UI en bolus IV puis 2000 UI SC*2/j Mise en place du traitement par Orgaran dès la suspicion d’une TIH
Dantrolène Dantrium IV
Flacon injectable 20 mg, à reconstituer avec 60 ml d’eau PPI (comprimés à 25 et 100 mg)
T°ambiante Abri de la lumière Hyperthermie maligne (syndrome malin des neuroleptiques) Circulaire DGS/SQ2/DH/99/631 Adultes : Dose initiale : 2,5 mg/kg en IV, puis en fonction de la réponse clinique, 1 mg/kg ttes les 5 à 10 min jusqu’à régression des symptômes Puis 1 à 2 mg/kg ttes les 4-6 h pendant 24 à 48h
Maximum : 10 mg/kg Relais per os
< 30 min
Déféroxamine
Desféral
Poudre pour solution injectable : 500 mg + 5 ml eau PPI 2g + 20ml eau PPI
T°ambiante (<25°C) Intoxications aux sels ferreux ou sels ferriques intoxication par l’aluminium chez l’hémodialysé 15 mg/kg/h en perfusion IV Dose totale max = 80 mg/kg/24h puis selon état clinique < 30 min
Dexrazoxane
Savene
Poudre pour solution à diluer + diluant 20mg/flacon (la poudre doit être diluée avec 25 ml d’eau PPI puis diluée avec le solvant
T°ambiante (<25°C) (Apr reconstitution et dilution : 4h au réfrigérateur (+2°C à +8°C) Traitement de l’extravasation des anthracyclines Perfusion IV de 1 à 2h J1 : 1 000 mg/m2 J2 : 1000 mg/ m2 J3 : 500 mg/ m2 URGENT dans les 6h, en association avec prise en charge chirurgicale en urgence
Dimercaprol
B.A.L.
Solution huileuse 200mg/2ml Injecter avec seringue en verre
T°ambiante Antidote : arsenic, mercure, sels d’or, plomb Voie IM stricte : 3 mg/kg
J1 et J2 x6/j J3 : x4/j J4 à J10: x2/j
< 30 min
Dobutamine
Dobutrex 
Solution pour perfusion 250mg/ml, flacon ou ampoule de 20 ml
OU poches de 250 ml pour perfusion 2mg/ml ou 4 mg/ml
T°ambiante Collapsus induit par les béta- bloquants Perfusion IV continue 2.5 à 10 ^g/kg/min Dilution dans 20 ml de soluté glucosé isotonique ou eau PPI IMMEDIAT
EDTA
Calcium édétate de sodium
Ampoules inj 50 mg/ml, 10ml
T°ambiante Intoxication au plomb 1-2 ampoules/j en perfusion IV lente, pdt 5jrs, renouvelé si besoin apr 7 jrs Dilution : 250 ml de G5% ou NaCl 0.9% < 6 h
Ethanol
Ethanol
Solution injectable 1g/ml Ampoule de 10 ml
T°ambiante Intoxication à l’éthylène glycol et au méthanol Dose adulte et pédiatriaue : dose de charge à 750 mg/kg IV en 30 min puis perfusion de 100 à 150 mg/kg/h IV < 30 min
Flumazénil 
Anexate 
Solution injectable 0.1 mg/ml, à 5 ou 10 ml
T°ambiante Antidote des benzodiazépines et des apparentés Adulte : Dose initiale: 0,3 mg en IV Puis 0,2 ou 0.3 mg toutes les 60 sec Dose totale maximale : 2 mg Pédiatrie : 0.01mg/kg toutes les 2 min Dose totale maximale : 1 mg En perfusion, dilution dans du G5%, NaCl0.9% ou Ringer lactate Administration en IV lente, en 15 sec < 2h
Fomepizole ou 4-méthylpyrazole Fomépizole
Solution à diluer pour perfusion 5mg/ml, amp 20 ml
T°ambiante Intoxication à l’ éthylène glycol, méthanol, di-éthylène glycol 15 mg/kg en IV lente (45 min) puis 5 à 10 mg/kg ttes les 12 h selon dosages plasmatiques du toxique
Dilution dans 250 ml de G5 ou NaCl 0.9%
< 30 min
Glucagon Glucagen kit
Poudre + solvant pour solution injectable 1 mg/ml
Conservation au réfrigérateur (+2°C à +8°C), Abri lumière Antidote : insuline ou surdosage aux P-bloquants, inhibiteurs calciques, anti-arythmiques Ia et Ic Adultes :
5 à 10 mg bolus IV , répétée si besoin ou suivie d’une perfusion IV continue à un débit de 1 à 5 mg/h (1)
IMMEDIAT
Hydroxocobalamine
Cyanokit
Poudre pour solution pour perfusion 2,5 g,
(1 boite=2 fl.+ 2 fl. de NaCl 0.9% système pour perf.)
T°ambiante Intoxication à l’acide cyanhydrique et ses dérivés (fumée d’incendie), nitroprussiate de Na Adultes et enfants : 70 me / kg (environ 5 s chez l’adulte) en perfusion IV de 15 min Renouvelable 1 à 2 fois si nécessaire Dose max : 10g < 30 min (efficace dans les 6 min suivant l’arrêt respiratoire)
Immunoglobulines anti­ varicelle/zona Varitect (ATU Nominative)
Solution injectable 25UI/ml, flacon de 5 , 20 et 50 ml
Conservation au réfrigérateur (+2°C à +8°C) Prophylaxie varicelle après exposition avérée ou suspectée chez un patient à risque Perfusion IV de 5 à 25 UI/KG Le plus précocement possible, au maximum dans les 96h suivant le contage
Ipéca
Ipécacuanha AP-HP 7% sirop
Flacon dose-unitaire pour solution buvable 20g/15 ml
T°ambiante Traitement évacuateur des intoxications par ingestion (émétisant) 6-12 mois : 5 ml 18 mois à 5 ans : 15 ml > 5 ans et adulte : 30 ml IMMEDIAT (< 2h)
Isoprénaline
Isuprel 
Solution injectable 0,20 mg/ml
Conservation au réfrigérateur (+2°C à +8°C), OU 3 mois à T° ambiante Abri lumière Intoxication aux P bloquants Perfusion IV continue sous surveillance ECG permanent : 0,2 à 10 mg/24h Dilution à 0.004mg/ml réalisé dans 250 ml de sérum glucosé isotonique IMMEDIAT
Lorazepam
Ativan (ATU Nominative)
Solution injectable 4 mg/ml, flacon de 1 ml
Conservation au réfrigérateur (+2°C à +8°C), Abri lumière Etat de mal épileptique résistant aux traitements conventionnels 0.05 mg/kg à 0.1 mg/kg, IV ou IM en 3 min, maximum 4g/dose Nombre de dose max = 2 (efficacité maximale) IMMEDIAT (stock d’urgence)
N-acétylcystéine
Fluimucil
Solution inj. pour perfusion 5g/25 ml (forme orale = MUCOMYST)
T°ambiante Abri de la lumière Intoxication au paracétamol, au tétrachlorure de carbone 1)                dose de charge : 150 mg/kg dilués dans
250 ml de G5 %, perfusés en 1h
2)                  50 mg/kg dilués dans 500 ml de G5 %,
perfusés en 4 heures ;
3) 100 mg/kg dilués dans 1 000 ml de G5 %, perfusés en 16 heures
< 2h (Efficacité +++ avant 10h)
Naloxone
Narcan
Solution injectable 0,4 mg/ml, ampoule de 1 ml
T°ambiante Abri de la lumière Intoxications aux morphinomimétiques et opiacés Posolosie initiale : 0,4 à 2 mg IV, en doses progressives de 0.1 mg jusqu’à amélioration des symptômes, à répéter ttes les 2-3 min si besoin
Posologie d’entretien : bolus (0.1mg à répéter toutes les 2-3 min SB) ou en perfusion (diluer 5 ampoules (soit 2 mg) dans 500 ml de soluté injectable)
Posologie pédiatrique : 0.1 mg/kg (2 mg si > 5 ans) en 1 min, à répéter ttes les 2-3 min si nécessaire
< 30 min
Oxygène   Intoxication au CO ou cyanure (fumée d’incendie) Inhalation avec masque haute concentration, débit de 12 à 15 l/min, pendant 12h minimun
(3)
IMMEDIAT
Phytoménadione Vitamine K1
Solution injectable et buvable à 10 mg/ml, et 2mg/0.2ml (nourrissons) ampoule de 1 ml
T°ambiante Abri de la lumière Intoxication par AVK ou raticides Posologie à adapter en fonction des INR 10 à 20 mg en IV lente en cas d’hémorragie Raticide : 50 mg per os à répéter en fonction de l’INR < 6 h
PPSB ou complexe prothrombique
Kanokad
Octaplex
Solution injectable contenant 25 Ul/ml de facteur IX, flacon de 10 (Kanokad) ou 20 ml (Kanokad et Octaplex)
T°ambiante OU Kaskadil : Conservation au réfrigérateur (+2°C à +8°C) Abri de la lumière Surdosage par anticoagulants oraux
Intoxication par raticide de type AVK avec syndrome hémorragique
Accident ou risque hémorragique lié à un surdosage en AVK : 20 à 30 UI/kg de PPSB en injection IV lente (débit<4ml/min), après reconstitution avec le solvant (eau PPI) IMMEDIAT
Pralidoxime
Contrathion
Poudre poudre solution injectable ou buvable 200mg/10ml + 10ml solvant (NaCl 0.9%)
T°ambiante Abri de la lumière Intoxication aux dérivés organophosphorés (insecticides) Voie IV (urgence) ou SC et IM :
200 à 400 mg (max 2g), puis jusqu’à 400mg/h Administration PO : 1 à 3 g ttes les 5 h Posologie pédiatrique : 20 à 40 mg/kg puis 10mg/kg/h
< 2h
Prociclide Défibrotide Solution injectable 20 mg/2.5 ml, ampoule de 2.5 ml (ATU Nominative) T°ambiante Traitement curatif (ou préventif) des thromboses veineuses profondes chez le patient à risque 800 mg/j (400 mg toutes les 12h ou 200 mg toutes les 6h) Le plus précocement possible
Ribavirine
Virazole (ATU Nominative)
Solution injectable 1.2g/12ml, ampoule de 12 ml
T°ambiante Abri de la lumière SRAS ( syndrome respiratoire aigu sévère) Standard Thérapie : 6 g/j dans une solution de 300 ml de NaCl, en nébulisation de 18h pendant 5 à 7 jours High Dose Short Duration Therapy : 6 g/j en nébulisation de 2h, ttes les 8h solution de 100ml à 60 mg/ml (5) Nébulisateur AIOLOS fourni avec les ampoules Le plus précocement possible
Sels de sodium hypertoniques: Bicarbonate de sodium
Flacon de 250 ml à 8.4% Lactate de sodium
Flacon de 400 ml à 11.2%
T°ambiante Intoxication aux anti­ arythmiques et antidépresseurs tricycliques avec élargissement du QRS Administration de doses fractionnées de 100 à 250ml jusqu’à une dose totale maximale de 750ml, en surveillant la kalièmie (1)(2) < 30 min (non classé IPCS)
Sérum antivénimeux contre les vipères Viperfav
Solution pour perfusion 4 ml
Conservation au réfrigérateur (+2°C à +8°C) Morsure de vipère avec envenimation 4 ml IV lente initialement, pendant 1 heure, à renouveler 2 fois à 5h d’intervalle si besoin
diluer dans 100ml NaCl 0.9%
Le plus tôt possible, dans les 6h suivants la morsure
Sulfate de protamine Protamine
Solution injectable 1 000UAH/ml, flacon de 10 ml
T°ambiante Surdosage (intoxication) aux héparines 1000 U neutralisent 1000 UI d’héparine HNF La protamine inhibe unité par unité l’activité anti-IIa des HBPM mais inhibe 50 à 60% de l’activité anti-Xa des HBPM < 30 min
Sylimarine ou Silibiline Legalon Sil (ATU Nominative)
Solution injectable 350mg,fl
T°ambiante Abri de la lumière Intoxication par toxine phalloïdienne 20mg/kg/j en 4 perfusions IV de 2h, toutes les 6h pendant 6 jours Dilution dans du G5% (4) Le plus précocement possible
Hors AMM        
Diazepam
Valium 
Solution injectable 5mg/ ml, ampoule de 2 ml
T°ambiante Abri de la lumière Intoxication à la chloroquine si quantité ingérée > 2s (dose toxique) 0.5 mg/kg en bolus puis dose d’entretien de 2 à 4 mg/kg/j pendant au moins 48h
(1)(2)
< 30 min (non classé IPCS)
Octréotide
Sandostatine
Flacon injectable IV ou SC 50 ^g/ml ou 100 fig/ml
Conservation au réfrigérateur (+2°C à +8°C) Hypoglycémie suite à une intoxication par les antidiabétiques types sulfonylurées Adulte : 50 à 100 ^g SC toutes les 12h
(1)(2)
< 30 min (non classé IPCS)

Réf:
– LienTravail régional sur les antidotes : Inventaire des antidotes par territoire de santé, synthèse régionale de disponibilité des antidotes

PDF