Anxiété pendant la grossesse

30 novembre 2017 0 Par Médecine d'urgence

Anxiolytiques et grossesse

Quel que soit le terme de la grossesse, on choisira si possible :

  • On choisira la dose efficace la plus faible possible. Cependant, « sous-doser » une patiente en raison de la grossesse est souvent une mauvaise approche. En effet, ceci risque de déséquilibrer la femme enceinte sans éviter systématiquement des effets indésirables potentiels chez l’enfant
  • Si le traitement est poursuivi jusqu’à l’accouchement, la survenue éventuelle de troubles néonatals transitoires sera prise en compte lors de l’examen du nouveau-né (cf.”Etat des connaissances” ci-dessous).

Réf : Anxiété pendant la grossesse

PDF