Bloc ilio fascial

Bloc ilio fascial

19 mai 2019 Non Par Médecine d'urgence

Introduction

Le bloc du nerf fémoral pour fracture de la diaphyse fémorale est la technique d’ALR la plus répandue et la plus éprouvée en urgence. Il procure de manière prévisible une analgésie d’excellente qualité, chez l’enfant comme chez l’adulte, pour l’urgence pré- et intra-hospitalière.

Indication du bloc ilio fascial 

Analgésie pour fracture de diaphyse fémorale ainsi que pour les plaies du genou. Ils permettent, dans d’excellentes conditions d’analgésie, la mobilisation et le transport de ces blessés, la pratique de clichés radiographiques, la mise d’une attelle après pose éventuelle d’une broche de traction. Ces blocs sont partiellement efficaces pour la prise en charge analgésique des fractures des extrémités supérieure ou inférieure du fémur.

 bloc ilio fascial 

Méthode

Le bloc ilio-fascial se recommande comme la technique de référence dans le cadre de l’urgence. Il permet de s’affranchir de l’utilisation d’un neurostimulateur et d’un échographe.

Le patient installé en décubitus dorsal. Le point de ponction se situe à la jonction 1/3 moyen-1/3 externe du ligament inguinal (ou arcade crurale).

A ce niveau, l’aiguille à biseau court franchit le fascia lata puis le fascia iliaca, perçus comme deux ressauts successifs. Enfin elle parvient dans l’espace ilio-fascial où la solution d’anesthésique local est injectée, de façon fractionnée 5ml/5ml avec aspiration de controle.

 bloc ilio fascial  bloc ilio fascial 

Taux de succès avec cette technique :

  • 88 % pour le nerf fémoral (nerf crural)
  • 90 % pour le nerf cutané latéral (nerf fémoro-cutané)
  • 38 % pour le nerf obturateur.

Pour le bloc « 3 en 1 », le nerf obturateur, qui innerve la partie inféro-interne de la cuisse et les muscles adducteurs de cuisse, échappe souvent à la technique.

Posologie

  • Adulte : 0,3 à 0,4 mL·kg–1 de lidocaïne à 1 % (70kg = 20ml). Le recours à des volumes plus importants n’améliore pas la qualité du bloc
  • Enfant : à défaut d’information précise sur le poids, le volume de lidocaïne 1 % peut être estimé à 1 mL/année d’âge.
  • L’utilisation de la ropivacaïne n’est pas validée.

Complications du bloc ilio fascial 

  • Lésions nerveuses passée inaperçue
  • Risque de déplacement secondaire du foyer de fracture (immobilisation ++++)
  • Risque de lésion vasculo-nerveuse secondaire en l’absence de douleur .

Réf :

  • Conférence d’experts – Sfar – 2002
PDF