CELOCURINE ® suxaméthonium

CELOCURINE ® suxaméthonium

4 novembre 2017 0 Par Médecine d'urgence

 

Présentation – conservation

  • Celocurine ampoules de 100 mg (2 ml) 50 mg/ml
  • Conservation au froid entre 4° et 8°C

Propriétés pharmacologiques

  • Curare dépolarisant d’induction et de durée d’action brève.

Indications retenues

  • Intubation en urgence (crash induction) d’un patient à l’estomac plein. ISR
  • Intubation difficile (besoin d’un relâchement total et très bref du patient).
  • En association avec une sédation.

Contre-indications

  • Absolues
    • Allergie aux curares.
    • Absence de matériel de ventilation.
    • Antécédents d’hyperthermie malignes.
    • Myopathies.
    • Plaie oculaire (globe ouvert)
    • Toxémie gravidique.
    • Curarisation préalable avec un curare non dépolarisant.
  • Relatives
    • Hyperkaliémie

Posologie

  • Adulte
    • 1 mg/kg en IVD (diminution de la dose chez le sujet âgé).
    • La préparation est constante: seringue de 10 ml avec 10mg / ml.
      • 50 kg = 50 mg soit 5 ml
      • 60 kg = 60 mg soit 6 ml
      • 70 kg = 70 mg soit 7 ml
      • 80 kg = 80 mg soit 8 ml
      • 90 kg = 90 mg soit 9 ml
  •  Enfant
    • 1 mg/kg en IVD.
  • Nourrisson
    • 2 mg/kg en IVD, après prémédication par Atropine  0,02 mg / kg (risque de bradycardie)

Préparation – voies d’administration – dilution

  • Voie IV.
  • 1 ampoule dans 10 ml G5% ou NaCl : 10 mg/ml

Délai et durée d’action

  • Délai : 1 min.
  • Durée : 5 – 10 min.

Effets secondaires de la celocurine

  • Choc anaphylactique.
  • Hypersialorrhée.
  • Hyperthermie maligne.
  • Hyperkaliémie.
  • Augmentation des pressions intra-oculaire et intra-gastrique.
  • Troubles du rythme.
  • Histaminolibération, bronchospasme, risque de rabdomyolyse.
  • Douleurs musculaires.
PDF