Choc hémorragique traumatique

Choc hémorragique traumatique

1 novembre 2017 Non Par Médecine d'urgence

Bilan initial d’un choc hémorragique traumatique

  • NFS, plaquette
  • Ioo, Urée, Créat
  • TP, TCA, Fibrinogène
  • Groupe, RAI
  • GDS, lactates
  • Calcémie

Mise en condition

  • 2 VVP, en cas d’échec cathéter intra osseux
  • Monitorage PA non invasive / 5 min, FC, SpO2
  • Discuter la pose d’une pression artérielle saanglante
  • HemoCue
  • MHC 9l/min

Tableau de la gestion d’un choc hémorragique traumatique

CHOC HEMORRAGIQUE TRAUMATIQUE
ARRETER LE SAIGNEMENT
GESTION HEMODYNAMIQUE   GESTION DE LA COAGULATION
         
Remplissage vasculaire   Acide tranexamique
2 VVP ou voie intra-osseuse
Solutés cristalloides
  EXACYL® 1g IV bolus en 10 min
puis 1g sur 8h
Ne pas initier si > 3H après trauma
       
Objectifs de pression artérielle   Objectifs transfusionnels
Sans TC Grave
80 ≤ PAS ≤ 90
60 ≤ PAM ≤65 mmHg
TC Grave GCS 8
PAS ≥ 120 mmHg
PAM ≥ 80 mmHg
  Sans TC Grave
Hb 7-9 g/dl
TC Grave
Hb > 10 g/dl
      TCA/TP < 1.5 N
ratio PFC/CGR entre 1/2 et 1/1
1 ère presciption: 4 CGR+4 PFC
      Transfusion plaquettaire précoce
à la 2ème prescription transfusionnelle
Echec de maintien de la PAS   Plq > 50.109/l Plq > 100.109/l
      Fibrinogène ≥ 1.5-2 g/l
adulte de 70 kg: dose initiale de 3 g
Administration précoce      
Noradrénaline IVSE
Débuter à 0.5 mg/h, augmenter par palier de 0,5 mg/h
  Prévention de l’acidose
Normothermie
Ca ionisé = 1.1-1.3 mmol/l
      Chlorure de Ca sur VV indépendante de la transfusion.
         
Titration du remplissage vasculaire   Patient sous anticoagulants
      AVK
CCP=PPSB 25 U/kg ou adapté à l’INR
associés à 10 mg de vit K.
      NACO
FEIBA 30–50 u/kg
ou CCP 50 u/kg, éventuellement renouvelé 1 fois à 8 h d’intervalle.
         
Controle du saignement chirurgical et/ou embolisation

 

 


Réf :

Liens :

Ref :

PDF