Choc hémorragique traumatique

Choc hémorragique traumatique

1 novembre 2017 Non Par Médecine d'urgence

Tableau de la gestion d’un choc hémorragique traumatique

CHOC HEMORRAGIQUE TRAUMATIQUE
ARRETER LE SAIGNEMENT
GESTION HEMODYNAMIQUE GESTION DE LA COAGULATION
     
Remplissage vasculaire Acide tranexamique
VVP ou voie intra-osseuse
Solutés cristalloides
 EXACYL® 1g IV bolus en 10 min
puis 1g sur 8h
Ne pas initier si > 3H après trauma
    
Objectifs de pression artérielle Objectifs transfusionnels
Sans TC Grave
80 ≤ PAS ≤ 90
60 ≤ PAM ≤65 mmHg
TC Grave GCS 8
PAS ≥ 120 mmHg
PAM ≥ 80 mmHg
 Sans TC Grave
Hb 7-9 g/dl
TC Grave
Hb > 10 g/dl
   TCA/TP < 1.5 N
ratio PFC/CGR entre 1/2 et 1/1
1 ère presciption: 4 CGR+4 PFC
   Transfusion plaquettaire précoce
à la 2ème prescription transfusionnelle
Echec de maintien de la PAS Plq > 50.109/lPlq > 100.109/l
   Fibrinogène ≥ 1.5-2 g/l
adulte de 70 kg: dose initiale de 3 g
Administration précoce   
Noradrénaline
Dévbuter à 0.1 µg/kg/min
 Prévention de l’acidose
Normothermie
Ca ionisé = 1.1-1.3 mmol/l
   Chlorure de Ca sur VV indépendante de la transfusion.
     
Titration du remplissage vasculaire Patient sous anticoagulants
   AVK
CCP=PPSB 25 U/kg ou adapté à l’INR
associés à 10 mg de vit K.
   NACO
FEIBA 30–50 u/kg
ou CCP 50 u/kg, éventuellement renouvelé 1 fois à 8 h d’intervalle.
     
Controle du saignement chirurgical et/ou embolisation

 

 


Liens :

Prise en charge d’un état de choc

Ref :

SFAR

Bouglé et al. anals of intensive care 2013

PDF