Infection urinaire pendant la grossesse

30 novembre 2017 0 Par Médecine d'urgence
  • En cas de cystite aigue gravidique, on réalisera un examen cytobactériologique des urines juste avant la mise sous traitement et un contrôle 8 à 10 jours après la fin du traitement.
  • Antibiothérapie de la cystite aigue gravidique selon les recommandations de la SPILF auxquelles le CRAT a participé :

Antibiothérapie probabiliste

1ère intention Fosfomycine 3g PO dose unique
2ème intention Pivmecillinam 400mgx2/j PO 7 jours
3ème intention Nitrofurantoine 100mgx3/j PO 7 jours
4ème intention Cefixime 200mgx2 PO 7 jours
Ciprofloxacine 500mgx2 PO 7 jours

Réévaluation en fonction de l’antibiogramme

1ère intention Amoxicilline 1gx3 PO 7 jours
2ème intention Fosfomycine 3g PO dose unique
Pivmecillinam 400mgx2/j PO 7 jours
3ème intention Triméthoprime 1cp (300mg)/j à éviter avant 10 SA 7 jours
4ème intention Nitrofurantoine 100mgx3/j PO 7 jours
Cotrimoxazole “forte” 1cpx2/j PO à éviter avant 10 SA 7 jours
Augmentin® 1gx3 PO 7 jours
Cefixime ou ciprofloxacine 7 jours

En cas de résistance à ces traitements

  • voir dans le site chaque antibiotique auquel le germe est sensible ou bien contacter le CRAT.

  • Réf :
PDF