Intoxication médicale volontaire (IMV)

Définition

Le diagnostic d’une intoxication médicale volontaire est évoqué de principe en cas de manifestations révélatrices (troubles de conscience, convulsion, troubles de rythme cardiaque, agitation).

Diagnostic d’une intoxication médicale volontaire

  • Le type de produit
  • nature, heure de prise et quantité du produit (à préciser avec l’entourage si le malade n’est pas conscient)
  • La pluri-intoxication (association fréquente de l’alcool)
  • Les complications (inhalation, coma prolongé,…)
  • Faire systématiquement une glycémie capillaire et un ECG
  • Antécédents aggravant les effets des produits (insuffisance respiratoire, hépatique, rénal, grossesse en cours…)

Recherche d’un toxidrome

Lors d’une intoxication médicale volontaire, cela oriente vers le type de substance en cause.

Syndrome opiacé
  • Coma
  • Myosis
  • Bradypnée (FR < 12 /min)
  • Possibles: bradycardie – hypotension
  • Etiologies:
  • Héroïne
  • Morphine
  • Opiacés naturels: codéine, codothéline, pholcodine
  • méthadone, buprénorphine
  • tramadol, …

Attention: – Seuls opiacés sont détectés par tests IC urinaires

Effets de la buprénorphine peu reversés par naloxone 

Syndrome anticholinergique
Syndrome central: Syndrome neurovégétatif:
  • Confusion
  • Agitation
  • Hallucinations
  • Tremblements
  • Syndrome pyramidal
  • Convulsions
  • Fièvre
  • Mydriase
  • Tachycardie
  • Sécheresse des muqueuses
  • Rétention d’urine

Etiologies :

  • Antidépresseurs tricycliques
  • Antihistaminique H1

Contre-indication de l’Anexate® 

Syndrome cholinergique
Syndrome muscarinique: Syndrome nicotinique:
  • Myosis
  • Bronchorrhée
  • Bronchospasme
  • Bradycardie
  • Douleurs abdominales
  • Vomissements, diarrhées
  • Sueurs
  • Fasciculations musculaires
  • Paralysie
  • Tachycardie
  • HTA

=>Atropine 

Syndrome central:- Stimulation initiale puis dépression SNC Agitation, céphalées, tremblements, confusion, ataxie, convulsions, coma

Etiologies:

  • Insecticides anticholinestérasiques (carbamates, organophosphorés)
  • Gaz de combats organophosphorés (G et V)
Syndrome adrénergique
Troubles neurologiques Syndrome neurovégétatif
  • Syndrome neurovégétatif:
  • Agitation
  • Tremblements
  • Convulsions
  • Mydriase
  • Palpitations
  • Tachycardie
  • Hypotension (effet b+)
  • Hypertension (effet a+)
  • Troubles du rythme (TSV, TV)
  • Insuffisance coronaire
Troubles métaboliques: Etiologies :
  • Acidose lactique
  • hypokaliémie de transfert
  • Effet alpha-mimétique: cocaïne, crack, amphétamines, ecstasy
  • Effet bêta-mimétique: théophylline, salbutamol, caféine
Contre-indication des bêta-bloquants (sauf Trandate®)
Syndrome sérotoninergique
Présence de 3 ou plus des signes suivants :
  • Confusion
  • Agitation
  • Myoclonies
  • Hyperréflexie
  • Fièvre
  • Tremblements
  • Diarrhée
  • Incoordination motrice
Exclusion d’une autre étiologie (infection, métabolique, sevrage) Absence d’introduction ou de modification de posologies d’un neuroleptique Étiologie  : ingestion d’un agent sérotoninergique Refroidissemnt externe, sadation +curare, Périactine®

Recherche de troubles électriques

  • Tachycardie,
  • allongement QT,
  • QRS,
  • trouble de conduction,
  • extrasystoles.

Pièges

Neurologiques:

  • complications d’un TC
  • processus expansif (hématome, cancer, abcès…)
  • hémorragie méningée
  • méningo-encéphalite
  • état de mal convulsif

État de choc

  • hypovolémique,
  • anaphylactique,
  • cardiogénique
  • septique

Métabolique

  • hypoglycémie (glycémie capillaire++)
  • hypoNa

Sous-estimer la gravité potentielle d’une intoxication, notamment par cardiotropes ou antidépresseurs


Liens :

Antidotes

Surdosage paracétamol

Intoxication aux antidépresseurs

Réf :

-srlf

PDF

Laissez un commentaire

Generic selectors
Les expressions exactes
Recherche dans les titres
Recherche dans le contenbu
Recherche dans les articles
Recherche dans les pages