KETALAR ® kétamine

KETALAR ® kétamine

4 novembre 2017 0 Par Médecine d'urgence

Présentation

  • Ampoule 5 ml de 50 mg soit 10 mg/ml

Conservation

  • Conservation à T° ambiante et à l’abri de la lumière

Propriétés pharmacologiques

  • Anesthésique général non barbiturique d’action rapide.
  • Dépression myocardique modérée.
  • Analgésie de surface.
  • Bronchodilatateur.
  • Conservation des réflexes pharyngé et laryngé.
  • Action antiarythmique quinidine-like.

Indications

  • Anesthésie en général
    • en particulier chez le brûlé (analgésie de surface),
    • en pédiatrie (induction par voie IM),
    • chez l’asthmatique (bronchodilatateur),
    • dans les états de choc (sympathomimétique direct).
  • Anesthésie chez le sujet âgé et chez le sujet débilité.

Contre-indications

  • Allergie à la kétamine.
  • Hypertension artérielle sévère et non contrôlée.
  • Anévrisme.
  • Angor instable ou IDM récent
  • Traumatisme crânien.
  • Thyréotoxicose.
  • Pré-éclampsie et éclampsie.

Posologie Adulte

  • Anesthésie :
    • Induction : 2-3 mg/kg en IVL (sur 1 min), ou 5-10 mg/kg en IM.
    • Entretien : après 15 min, moitié de la dose d’induction, à adapter au besoins, ou 1-3 mg/kg/h en IVSE.
  • Analgésie – sédation :
      • Posologie initiale : 0.25-0.5 mg/kg en IVL
      • Entretien : 1/2 dose / 10 min.

Posologie Enfant

  • 3 mg/kg en IVD,
  • ou 8 mg/kg en IM
  • ou 10mg/kg en IR

Préparation – voies d’administration – dilution

  • Voie IV ou IM.
  • Dilution dans du G5% ou du NaCl à 9%.

Incompatibilités physico-chimiques

  • Barbituriques ou Valium avec kétamine dans la même seringue.

Délai et durée d’action

  • Délai : 15-60 sec en IV.
  • Durée : 5-10 min en IV, 20 min en IM

Interactions médicamenteuses

  • Benzodiazépines → diminution des effets psychodysleptiques.

Effets secondaires

  • Dépression respiratoire transitoire ou apnée si injection IV rapide.
  • Laryngospasme .
  • Troubles neurologiques, notamment au réveil avec dissociation, hallucinations, mouvements tonico-cloniques, associer à une benzodiazépine.

Surdosage

  • Retard prolongé du réveil ou dépression respiratoire transitoire.
PDF