MORPHINE ® morphine chlorhydrate

Présentation – conservation

  • Morphine ampoules de 5 ou 10 mg (1 ml)
  • Conservation à température ambiante

Propriétés pharmacologiques

  • Analgésie central opiacé. Effet analgésique puissant associé à un effet sédatif.
  • Dépresseur des centres respiratoires.
  • Entraîne myosis, une bronchoconstriction.
  • Bradycardisant et vasodilatateur.

Indications

  • Douleurs aigües intenses.
  • Douleurs lors de l’infarctus du myocarde.

Contre-indications

  • Allergie à la morphine
  • Absence de matériel de ventilation.

Posologie

  • Titration :
    • 10 mg complété à 10 ml avec EPPI soit 1mg/ml
    • Bolus de 2 mg (patient < 60 kg) à 3 mg (patient > 60 kg) toutes les cinq minutes, car il est applicable à toutes les situations d’urgence, y compris chez les sujets âgés.
    • Il n’existe pas d’argument scientifique pour recommander, de manière large, les protocoles de titration préconisant une dose de charges initiale.

Préparation – voies d’administration – dilution

  • Voie sous-cutanée, intramusculaire ou intraveineuse.

Incompatibilités physico-chimiques

  • Nombreuses → utilisation non mélangée à d’autres médicaments.

Délai et durée d’action

  • Délai d’action : 5 min en IV
  • Durée d’action : 2-3 heures en IV

Interactions médicamenteuses

  • Nombreuses par effet de potentialisation

Effets secondaires de la morphine

  • Sédation, confusion mentale.
  • Nausées, vomissements.
  • Dépression respiratoire, bronchospasme.
  • Hypotension orthostatique, bradycardie.
  • Augmentation de la pression intra-crânienne.
  • Rétention urinaire.
  • Surdosage retenu
  • Dépression respiratoire, coma profond.

 


PDF

Laissez un commentaire

Generic selectors
Les expressions exactes
Recherche dans les titres
Recherche dans le contenbu
Recherche dans les articles
Recherche dans les pages