MORPHINE ®

Présentation – conservation

  • Ampoules de 5 ou 10 mg (1 ml)
  • Conservation à température ambiante

Propriétés pharmacologiques

  • Analgésie central opiacé. Effet analgésique puissant associé à un effet sédatif.
  • Dépresseur des centres respiratoires.
  • Entraîne myosis, une bronchoconstriction.
  • Bradycardisant et vasodilatateur.

Indications

  • Douleurs aigües intenses.
  • Douleurs lors de l’infarctus du myocarde.

Contre-indications

  • Allergie à la morphine
  • Absence de matériel de ventilation.

Posologie

  • Titration : 10 mg complété à 10 ml avec EPPI.
  • Bolus de 2 mg (patient < 60 kg) à 3 mg (patient > 60 kg) toutes les cinq minutes, car il est applicable à toutes les situations d’urgence, y compris chez les sujets âgés.

    Il n’existe pas d’argument scientifique pour recommander, de manière large, les protocoles de titration préconisant une dose de charges initiale.

Préparation – voies d’administration – dilution

  • Voie sous-cutanée, intramusculaire ou intraveineuse.

Incompatibilités physico-chimiques

  • Nombreuses → utilisation non mélangée à d’autres médicaments.

Délai et durée d’action

  • Délai d’action : 5 min en IV
  • Durée d’action : 2-3 heures en IV

Interactions médicamenteuses

  • Nombreuses par effet de potentialisation

Effets secondaires

  • Sédation, confusion mentale.
  • Nausées, vomissements.
  • Dépression respiratoire, bronchospasme.
  • Hypotension orthostatique, bradycardie.
  • Augmentation de la pression intra-crânienne.
  • Rétention urinaire.
  • Surdosage retenu
  • Dépression respiratoire, coma profond.
PDF

Laissez un commentaire

Generic selectors
Les expressions exactes
Recherche dans les titres
Recherche dans le contenbu
Recherche dans les articles
Recherche dans les pages
Mandragore Medecine d'Urgence

GRATUIT
VOIR