Mycose vaginale pendant la grossesse

30 novembre 2017 0 Par Médecine d'urgence

On évitera les spécialités contenant plusieurs principes actifs.

  • Par voie locale, quel que soit le terme de la grossesse, on préfèrera :
    • en 1ère intention le miconazole (Gyno-Daktarin®…) ou le clotrimazole (Mycohydralin®), antifongiques vaginaux les mieux connus en cours de grossesse
    • en 2ème intention l’éconazole (Gyno-Pevaryl®, Myleugyne®…)
  • Par voie générale, en cas d’échec des traitements locaux, l’utilisation du fluconazole (Beagyne®…) est possible en prise unique de 150mg, quel que soit le terme de la grossesse.

  • Réf : 
PDF