NARCAN ® naloxone

NARCAN ® naloxone

4 novembre 2017 0 Par Médecine d'urgence

Présentation et conservation

  • Ampoule de 0,4 ml (1 ml)
  • Conservation à l’abri de la lumière.

Propriétés pharmacologiques

  • Antagoniste pur des morphiniques.
  • Effet cardiovasculaire par stimulation brutale du système sympathique.

Indications

  • Intoxications morphiniques (overdose aux opioïdes, dépression respiratoire secondaire aux morphiniques) .

Contre-indications

  • Allergie connue à la Naloxone.

!Précaution d’emploi

  • La demi-vie de la Naloxone étant très inférieure à celle des morphiniques, il existe un risque de réapparition d’une dépression respiratoire après le réveil, d’où la nécessité d’une surveillance et d’un relais en IV ou IM.
  • En préhospitalier : pour les overdoses, arrêter l’injection titrée dès la levée de la dépression respiratoire afin d’éviter un refus d’hospitalisation par un patient au réveil complet.

Posologie

  • Adulte
    • 1 ampoule ramenée à 10 ml avec EPPI, injecté ml par ml en IV, toutes les 2 à 3 min jusqu’à une ventilation spontanée suffisante (FR = 12 à 14/min),
      • répéter 3 fois à intervalle de 5 min si besoin.
    • Entretien : 4 à 5 mcg/kg/h ou dose horaire identique à celle ayant été nécéssaire au réveil,
      • administrée en IVSE sur 4 à 6 heures ou pratiquer une injection de 0,4 mg en IM.
  • Enfant
    • 0,01 mg/kg en IM.

Préparation – voies d’administration – dilution

  • Voie intraveineuse, intramusculaire ou sous-cutanée.
  • Dilution dans du G5% ou du NaCl à 0,9%.

Délai et durée d’action

  • Délai d’action : 1-2 min en IV ; 3 min en IM ou SC.
  • Durée d’action : 20-30 min en IV, 2,5-3 heures en IM ou SC.

Effets secondaires

  • Nausées, vomissements.
  • Réveil agité, tachycardie, poussée tensionnelle.
  • Syndrome de sevrage chez le sujet ayant un état de dépendance aux opiacés.
PDF