Appendicite aigue

DIAGNOSTIC

Tableau clinique de l’ appendicite aigue

  • En premier lieu une douleur et défense de la fosse iliaque droite, fièvre à 38°, des nausées et hyperleucocytose à la NFS

Examens complémentaires

  • ASP est inutile, pourtant encore demandé
  • En revanche l’échographie, montre une image en cocarde et une douleur au passage de la sonde (à privilégier chez le jeune et la femme en âge de procréer)
  • Par ailleurs le scanner avec et sans injection, est l’examen de référence. Diagnostic et stade évolutif de l’appendicite.

PIÈGES

Forme anatomique de l’appendicite:

  • sous hépatique : douleur du flanc droit et hypochondre droit
  • rétro-caecale: douleur du flanc droit et postérieur
  • pelvienne: douleur hypogastrique, douleur intense au toucher rectal, signes urinaires
  • méso-cœliaque: tableau d’occlusion fébrile

Forme gangreneuse de l’appendicite:

  • Les signes généraux sont marqués +++ avec une douleur initialement intense, altération de l’état général, possible instabilité hémodynamique, alors que les signes locaux restent modestes

Appendicite chez le sujet âgé:

  • Il existe une forme occlusive ou pseudo-tumorale

Appendicite chez la femme enceinte:

  • Il y a un déplacement progressif de l’appendice vers le haut, ainsi une modification la topographie des signes physiques

FORME ÉVOLUTIVE DE L’APPENDICITE AIGUE

  • Plastron appendiculaire évoluant vers l’abcès : crise appendiculaire quelques jours plus tôt; puis tableau clinique avec empâtement ou masse de la fosse iliaque droite; fébricule, constipation, nausées
  • Péritonite aiguë, généralisée d’emblée parfois : contracture abdominale

PRONOSTIC DE L’APPENDICITE AIGUE

  • Il est lié à la précocité du diagnostic et du traitement de l’appendicite aiguë. Il est plus sévère en cas d’appendice gangreneuse ou de péritonite.

TRAITEMENT DE L’APPENDICITE AIGUE

  • À jeun, VVP
  • Pas d’antibiothérapie sur sepsis intra-abdominal sans diagnostic précis !

Le Traitement de l’appendicite est chirurgical:

  • Appendicectomie
    • dans les 12 H en cas d’appendicite aiguë
    • Intervention en urgence en cas de péritonite ou de suspicion d’appendicite gangreneuse, associée à une antibiothérapie.
      • C3G Rocéphine® Ceftriaxone 1 à 2 g IV /24H associée à Flagyl® métronidazole 500 mg IV / 12H
  • Antalgiques: paracétamol IV, antalgique de pallier 2, voire morphine 

Réf : HAS

PDF
Generic selectors
Les expressions exactes
Recherche dans les titres
Recherche dans le contenbu
Recherche dans les articles
Recherche dans les pages
Mandragore Medecine d'Urgence

GRATUIT
VOIR