Etat de choc : Prise en charge

Etat de choc : Prise en charge

23 juillet 2017 Non Par Médecine d'urgence

DIAGNOSTIC CLINIQUE D’UN ETAT DE CHOC

En premier lieu un état de choc associe : TACHYCARDIE et HYPOTENSION et SIGNES D’HYPOPERFUSION TISSULAIRE

  • Sueurs
  • Marbrures
  • Temps de recolonisation cutanée TRC > 3 secondes
  • Extrémités froides et cyanosées
  • Trouble de la conscience
  • Polypnée
  • Oligo-anurie

« En conclusion l’hypotension à elle seule ne veut pas dire état de choc »

Monitorage initial et mise en condition d’un état de choc

  • Scope cardio-tensionnel : TA, SpO2, FC, FR, T°C, +/- EtCO2
  • Mise en place de deux Voies Veineuses Périphériques VVP (ou Voie Veineuse Centrale VVC) +/- Cathéter artériel
  • Oxygénothérapie pour SpO2 > 95% ( Masque Haute Concentration MHC ou Intubation Oro Trachéale IOT)
  • Ensuite remplissage Vasculaire

Bilan biologique initiale

  • Ionogramme sanguin, bilan hépatique
  • NFS-plaquette bilan de coagulation
  • Gaz du sang GDS, lactate
  • +/- Groupage/ Rhesus/Recherche d’Agglutinine Irrégulière RAI

CHOC CARDIOGÉNIQUE 

  • Embolie Pulmonaire (EP) : remplissage vasculaire prudent
  • Oedeme Aigue Pulmonaire (OAP): derivee nitree + diuretique +/- CPAP
  • Infarctus Du Myocarde (IDM) : Angioplastie ou Thrombolyse
  • Tamponnade (Péricardite): Drainage péricardique

Dans tout les cas si hypotension réfractaire → Catécholamine (Dobutamine  +/- Noradrenaline)

CHOC SEPTIQUE

Débuter par un remplissage vasculaire (NaCl: 30ml/kg) :

  • objectif PAM > 65 mmHg

Antibiothérapie double, bactéricide, synergique, probabiliste par voie IV

  • En cas de Purpura Fulminans : Ceftriaxonre 1g IV (50mg/kg pour l’enfant)

Malgré le remplissage si hypotension est persistante, il faut utiliser une catécholamine

  • En particulier la Noradrenaline

CHOC HYPOVOLÉMIQUE/HÉMORRAGIQUE

En premier lieu, arrêter le saignement par compression, suture, ou chirurgie d’hémostase

Puis remplissage vasculaire agressif

Transfusion de produits sanguins labiles :

  • Concentrés de Globules Rouges (CGR)
  • Plasma Frais Congelé (PFC)
  • Concentrés de Plaquettes (CPA)
  • Fibrinogène

En conclusion : « Lutter contre la triade létale: Acidose, hypocalcémie, hypothermie »

CHOC ANAPHYLACTIQUE

  • Libération des voies aériennes supérieures
  • Surélévation des jambes
  • Remplissage vasculaire agressif en particulier par cristalloïdes 30 ml/kg
  • Adrénaline  0,1 mg en Intra Veineux pour récupérer une Tension Artérielle (TA) prenable
  • Corticoïdes : 1 mg/kg en Intra Veineux

Ref :

PDF