Pyélonéphrite aigue

Pyélonéphrite aigue

1 novembre 2017 Non Par Médecine d'urgence

Définition

Une pyélonéphrite aigue est l’Infection du tissu interstitiel rénal par voie ascendante (cystite toujours présente).

Clinique

Syndrome infectieux brutal avec fièvre, frissons. Douleurs lombaires asymétriques (sensibilité à l’ébranlement de la fosse lombaire) et des brûlures urinaires associées à une dysurie

Biologie

  • BU leuco (sensibilité 92% ; valeur prédictive négative 98%), nitrites (infection à entérobactéries)
  • ECBU systématique: leucocyturie, bactériurie
  • Hémocultures
  • NFS et la CRP, hyperleuco et sd inflam; apprécier la fonction rénale

Imagerie

ASP et échographie rénale dans les 24 heures

Uroscanner

  • En urgence en cas de pyélonéphrite compliquée
  • Secondairement:
    • persistance de fièvre sous Traitement,
    • doute diagnostique,
    • PNA récidivante,
    • doute sur un abcès. Image caractéristique: zones d’hypodensité triangulaires à base corticale, plus ou moins nombreuses

Traitement

Hospitaliser

  • Les hommes, les femmes enceintes ou doute sur l’observance
  • Obstacle, sepsis sévère, immunosuppression, uropathie connue ou entérocoque suspecté (Gram+ à l’examen direct).

Si non hospitalisé

S’assurer que le patient peut prendre un Traitement per os, reverra un médecin en consultation et que l’antibiogramme lui parviendra. d’ECBU à la fin du Traitement.

Exemples de Traitement

Monothérapie à modifier en fonction de l’ATBgramme ; Traitement par voie orale possible, 14 jours.

  • ciprofloxacine 500-750 mg x 2/jour
  • levofloxacine 500 mg/jour per os ou IV
  • ofloxacine 200mg x 2 per os ou IV
  • ceftriaxone 1-2 g/jour IV
  • cefotaxime 1 x 3g/jour IV

Pyélonéphrite compliquée ou avec signes de gravité:

  • Bithérapie d’emblée pendant 3 à 5 jours ; Traitement complété par aminosides en monodose quotidienne ; durée totale du Traitement: 21 jours.
    • Antibiothérapie initiale:
      • gentamycine 7-8 mg/kg x 1/jour ET
      • ceftriaxone 1-2 g/jour IV
      • ou cefotaxime 1x 3g/jour IV (/fonction rénale).

Obstacle urinaire:

  • Risque de choc septique, dérivation des urines en urgence

Pyélonéphrite chez l’homme:

  • prostatite presque toujours associée, durée de Traitement prolongée jusqu’à 6 semaines

Pyélonéphrite chez la femme enceinte:

  • Traitements autorisés pendant toute la grossesse: bêta-lactamine et céphalosporine (aminosides et cotrimoxazole au 3e trimestre) ;
  • Seule imagerie permise: échographie ; risque maternel de septicémie et risque fœtal.

Diabétique:

  • Durée du Traitement 6 semaines.
PDF