RISORDAN ® isosorbide dinitrate

Présentation – conservation

  • Risordan ampoules de 10 mg (10 ml).
  • Conservation à température ambiante.

Propriétés pharmacologiques retenues

  • Dérivés nitrés anti-angineux.
  • Vasodilatateur à prédominance veineuse.
  • Vasodilatateur coronaire.
  • Diminue les besoins en oxygène du myocarde.

Indications

  • Angor réfractaire, instable.
  • Syndrome de menace, phase aigüe de l’infarctus du myocarde.
  • OAP.
  • Hypertension artérielle systolique pure.

Contre-indications

  • Hypotension artérielle sévère.
  • Idiosyncrasie.

! A noter :

  • Durée d’action longue → débuter avec des petites doses et augmenter très progressivement car l’hypotension artérielle éventuellement induite ne serait pas réversible rapidement.

Posologie

  • Angor instable, infarctus du myocarde :
    • Débuter par 2 mg/h à adapter suivant la clinique et les paramètres hémodynamiques.
  • OEdème pulmonaire aigu ; hypertension artérielle systolique pure :
      • Paliers de 0.5 mg/2 mn en IVD (sans dépasser 2 mg), puis débuter par 2 mg/h en IVSE (adapter toutes les 10 mn en fonction de la clinique et le l’hémodynamique.
      • On peut aller jusqu’à 15 mg/h).
  • Préparation – voies d’administration – dilution
    • Perfusion intra-veineuse ou voie intra-veineuse directe. N’a pas besoin d’être dilué.
  • Délai et durée d’action
    • Délai d’action : 30 sec. à 1 mn.
    • Durée d’action : 30 à 60 mn.
  • Interactions médicamenteuses
    • Ne pas associer à d’autres médicaments dans la même seringue.
  • Effets secondaires retenus du risordan
    • Céphalées
    • Hypotension artérielle → expansion volémique
    • Syncope vagale.
PDF

Laissez un commentaire

Generic selectors
Les expressions exactes
Recherche dans les titres
Recherche dans le contenbu
Recherche dans les articles
Recherche dans les pages