SAMU AVC ischémique

Définition

  • Développement rapide et durable d’un déficit neurologique de topographie vasculaire
  • 80 % d’AVC ischémiques

Diagnostic

  • Facteurs de risque cardiovasculaire, traitement anticoagulant, oestroprogestatifs

Signes cliniques :

  • Déficit neurologique, convulsions, score NIHSS  
  • AVC du tronc cérébral, souvent en 2 temps : syndrome cérébelleux, céphalées, vomissement, hémiplégie à bascule, dysarthrie, puis aggravation avec coma en 48 h – 72 h.
  • Rechercher des troubles de conscience (Glasgow), des signes d’HTIC, une ACFA, une HTA

Signes de gravité : détresse respiratoire, coma, convulsions, HTIC, engagement, désordres neurovégétatifs, collapsus.

Pièges

Migraine accompagnée, hypoglycémie, intox CO, méningoencéphalite, convulsion, hystérie

Traitement = Urgence neurovasculaire

Noter l’heure précise d’installation (témoin), préciser si AVC du réveil

Oxygénothérapie : MHC QSP SpO2 ≥ 95 %

Voie veineuse périphérique, sérum salé isotonique

Si Glycémie > 1,5 g/l (ou 8,3 mmol/l) protocole Insuline rapide au PSE ou SC 

Si céphalées et / ou fièvre : Perfalgan® 1 g ± morphinomimétiques

Si Glasgow < 8, signes d’engagement, EMC, troubles de déglutition, hypoventilation :

  • IOT / VC à discuter en fonction autonomie / terrain, autonomie, projet thérapeutique
  • Objectifs SpO2 ≥ 95 %, PetCO2 = 35 – 40 mm Hg
  • Décision éventuelle de limitation thérapeutique prise avec la famille

Si troubles de la déglutition ou de la vigilance : sonde nasogastrique

Si engagement : importance de la détection précoce et du traitement rapide

  • En 1ere intention, hyperventilation avec objectif de PetCO2 = 30 mm Hg et
    • soit Mannitol® 20 % jusqu’à régression de la mydriase, maximum 500 ml si normotension
    • soit Hyperhes® 250 ml si hypotension
  • En 2eme intention,
    • soit Nesdonal® bolus de 250 mg jusqu’à 1g si PAS > 120 mm Hg
    • soit Gamma OH® 60 mg / kg si PAS < 120 mm Hg

Contrôler la tension : objectif tensionnel 150 < PAS <200 pour maintenir une PPC suffisante, sauf PAS > 220 mm Hg et / ou PAD > 120 mm Hg mesurée 2 fois à 20 min d’intervalle ou / et si signes de défaillance cardiaque

  • Si HTA protocole Loxen®  0,5 mg/h, à adapter par paliers de 0,5 mg / h
    • si PAS < 150 mmHg, arrêt PSE
    • si 150 < PAS < 200 mmHg, même dose
  • Si hypotension, objectif PAM > 90 mm Hg
    • Remplissage vasculaire prudent Voluven® 250 ml en 15 min à renouveler une fois
    • Si inefficace Noradrénaline 16 mg / 16 ml, débuter à 0,5 mg / h

Si convulsions : 

  • Clonazepam (Rivotril®) ou diazepam (valium®)  en IVL, relais Urbanyl® per os en l’absence de troubles de conscience. 
  • EME (cf Protocole): 
    • fosphenytoine (Prodilantin®) ou
    • phenobarbital (Gardenal®) ou
    • thiopental (Nesdonal®) (après avis du réanimateur, sous intubation)

Transport

  • Surveillance : paramètres vitaux, état neurologique, EVA, PetCO2 = 35 – 40 mm Hg
  • Position : décubitus dorsal

Orientation

  • Appel systématique de l’UNV (pour discuter l’indication de thrombolyse) :
    • Si acceptation : délai < 3 h ou < 7 h ou < 24 h (tronc cérébral) transport direct à l’IRM neuro
    • Si récusé par UNV : SAU (scanner), UHCD ou réanimation
PDF
Generic selectors
Les expressions exactes
Recherche dans les titres
Recherche dans le contenbu
Recherche dans les articles
Recherche dans les pages
Mandragore Medecine d'Urgence

GRATUIT
VOIR