Tableau : Médicaments pendant la grossesse

Tableau : Médicaments pendant la grossesse

MÉDICAMENTS PENDANT LA GROSSESSE

ALLERGIE PENDANT LA GROSSESSE

Cétirizine (Alairgix®, Virlix®, Zyrtec®, Zyrtecset®).
Desloratadine (Aerius®, Dasselta®).
Fexofénadine (Telfast®).
Lévocétirizine (Xyzall®).
Loratadine (Clarityne®).
Azélastine (Allergodil®) seulement pendant l’allaitement.

DOULEUR ET INFLAMMATION PENDANT LA GROSSESSE

tous les AINS et l’aspirine  ≥ 500 mg/j SONT CONTRE INDIQUES à partir du début du 6ème mois de grossesse (24 SA)
Antalgiques non opiacés (palier 1)
paracétamol
Antalgiques opioïdes faibles (palier 2)
codéine, quel que soit le terme de la grossesse.
En cas d’inefficacité de cette option, on pourra avoir recours au tramadol quel que soit le terme de la grossesse.
Antalgiques opioïdes mixtes ou forts (palier 3)
morphine
Corticoïdes
quels que soient leurs voies d’administration, leurs posologies et le terme de la grossesse.
DOULEURS NEUROPATHIQUES ET ALGIES REBELLES
L’utilisation du TENS est envisageable quel que soit le terme de la grossesse, sauf sur l’abdomen
l’amitriptyline (Laroxyl®)
la clomipramine (Anafranil®).
Viennent ensuite :
duloxétine (Cymbalta®)
gabapentine (Neurontin®)
lidocaïne en emplâtre (Versatis®)
prégabaline (Lyrica®) 

ANTICOAGULANTS PENDANT LA GROSSESSE

HÉPARINES (HBPM ET HNF)
ASPIRINE (À DOSE ANTI-AGRÉGANTE PLAQUETTAIRE)
ANTICOAGULANTS ANTI-VITAMINE K (AVK) CONTRE INDIQUES

ANXIOLYTIQUES PENDANT LA GROSSESSE

oxazépam (Seresta®) (benzodiazépine), hydroxyzine (Atarax®) (antiH1 sédatif)

ASTHME PENDANT LA GROSSESSE

budésonide (Pulmicort®), béclometasone (Bécotide®), fluticasone (Flixotide®).
prednisone (Cortancyl®), prednisolone (Solupred®) ,méthylprednisolone (Solumédrol®)
salbutamol (Ventoline®), terbutaline(Bricanyl® ) inhalés
fénotérol (Bronchodual®)
β-2 d’action prolongée :
formotérol (Foradil®), salmétérol (Sérévent®).
terbutaline LP (Bricanyl® LP), bambutérol (Oxéol®)
Montélukast (Singulair®)
Bronchodilatateurs anticholinergiques
ipratropium bromure (Atrovent®) 
Cromoglicate (Lomudal®)
acide cromoglicique (Lomudal®)

CRISE D’ÉPILEPSIE PENDANT LA GROSSESSE

L’acide valproïque est le plus tératogène des anticonvulsivant
clonazépam (Rivotril®)
clobazam (Urbanyl®)

CONSTIPATION PENDANT LA GROSSESSE

sterculia (Normacol®), ispaghul (Spagulax®), psyllium (Psylia®…), gomme guar ou son.
polyéthylènes glycol ou PEG (macrogol) (Forlax®, Transipeg®, Movicol®)
lactulose (Duphalac®, Laxaron®), lactitol (Importal®) ou sorbitol (Sorbitol Delalande®).

DIARRHÉE PENDANT LA GROSSESSE

lopéramide (Imodium®)
Smecta® ou Actapulgite®.

NAUSÉE PENDANT LA GROSSESSE

doxylamine (Donormyl®) ou le métoclopramide (Primpéran®).
ondansétron (Zophren®)

HTA PENDANT LA GROSSESSE

tous les AINS et l’aspirine ≥ 500 mg/j SONT CONTRE INDIQUES à partir du début du 6ème mois de grossesse (24 SA)
Labétalol (Trandate®)
Nifédipine (Adalate®) en 1ère intention ou nicardipine (Loxen®)  en 2ème intention
Méthyldopa (Aldomet®)

CYSTITE PENDANT LA GROSSESSE

Antibiothérapie probabiliste
1ère intention Fosfomycine (Monuril®, Uridoz®) 3g PO
2ème intention Pivmecillinam (Seléxid®) 400mgx2/j PO
3ème intention Nitrofurantoine (Furadantine®) 100mgx3/j PO
4ème intention Cefixime (Oroken®) 200mgx2 PO, Ciprofloxacine (Ciflox®) 500mgx2 PO
Réévaluation en fonction de l’antibiogramme
1ère intention Amoxicilline, Pivmecillinam (Seléxid®)
2ème intention Fosfomycine (Monuril®, Uridoz®)
3ème intention Triméthoprime (Delprim®) pas pendant les 10 premières SA
4ème intention Nitrofurantoine (Furadantine®), Cotrimoxazole “forte” (Bactrim Forte®), Augmentin®, Cefixime ou Ciprofloxacine

INSOMNIE PENDANT LA GROSSESSE

doxylamine (Donormyl®) ou une benzodiazépine apparentée comme zopiclone (Imovane®) ou zolpidem (Stilnox®)

MIGRAINE PENDANT LA GROSSESSE

tous les AINS et l’aspirine ≥ 500 mg/j SONT CONTRE INDIQUES à partir du début du 6ème mois de grossesse (24 SA)
Les antalgiques de palier 1 :
paracétamol
Les triptans :
Sumatriptan (Imigrane®, Imiject®)
En cas d’inefficacité du sumatriptan, le rizatriptan (Macalt®) et le zolmitriptan (Zomig®) pourront être utilisés.
Les dérivés de l’ergot de seigle (ergotamine et dihydroergotamine) seront évités en cours de grossesse.

MYCOSE VAGINALE PENDANT LA GROSSESSE

1ère intention miconazole (Gyno-Daktarin®…) ,clotrimazole (Mycohydralin®)
2ème intention l’éconazole (Gyno-Pevaryl®, Myleugyne®…)
en cas d’échec des traitements locaux, fluconazole (Beagyne®…) prise unique de 150mg, quel que soit le terme de la grossesse.

PALUDISME PENDANT LA GROSSESSE

Artésunate (Malacef®) est autorisée au deuxième et troisième trimestre.
Quinine lui sera préférée au premier trimestre

VERTIGES PENDANT LA GROSSESSE

Méclozine (Agyrax®) est possible quel que soit le terme de la grossesse.
par voie injectable : acétylleucine (Tanganyl®) est envisageable.
si un traitement de fond est indispensable, bétahistine (Bétaserc®, Serc®, Lectil®)

Liens :

Réf : 

PDF

Laissez un commentaire

Generic selectors
Les expressions exactes
Recherche dans les titres
Recherche dans le contenbu
Recherche dans les articles
Recherche dans les pages
Mandragore Medecine d'Urgence

GRATUIT
VOIR