Traumatismes dentaires et alvéolaires

4 novembre 2017 0 Par Médecine d'urgence

Examen clinique

Dans tous les cas, l’examen clinique doit être consigné et un certificat médical délivré.

Il recherche:

  • une fracture dentaire et/ou osseuse
  • une mise à nu de la pulpe (petit point rouge visible dans la dent)
  • une mobilité dentaire

Le CMI sera complété par le chirurgien dentiste, à qui le patient doit être adressé dans les 2-3 jours suivants.

L’examen radiologique est le panoramique dentaire +/- clichés rétro-alvéolaires sans urgence.

Contusion (ou concussion) dentaire

Traumatisme peu violent, ébranlement de la dent, sans fracture.

La dent est douloureuse, non mobile.

  • Pas de geste thérapeutique, simple surveillance
  • Consignes alimentaires (alimentation molle pendant 1 mois)
  • Traitement médical antalgique et AINS.

Suivi par chirurgien dentiste pour test de vitalité de la dent.

Subluxation

Notion de choc. Mobilité douloureuse de la dent et sulcus hémorragique. Mise au repos et simple surveillance. Contention souple par le dentiste en cas de mobilité et surveillance vitalité durant six mois

Luxation latérale

Déplacement de la dent dans l’alvéole: la dent bouge facilement, +/- associé à une fracture de l’os alvéolaire ou mise à nu de la pulpe.

Luxation antérieure/ postérieure/ ascension hors de l’alvéole:

  • Repositionnement + contention externe 6 semaines par le chir- dentiste aux heures ouvrables.
  • Alimentation molle ou liquide
  • Bain de bouche type Eludril

Luxation par enfoncement dans l’alvéole (ou intrusion): possible abstention de repositionnement.

Expulsion ou luxation complète

La dent est sortie de l’alvéole: elle doit être conservée et réimplantée.

URGENCE CHIRURGICALE s’il on veut conserver la dent.

  • Rechercher et trouver la dent
  • La conserver dans du sérum physiologique SANS LA NETTOYER
  • Au mieux, réimplantation directe dans l’alvéole, en la tenant par la couronne, après rinçage à l’eau claire, sans la frotter, ce qui permet d’attendre l’avis du dentiste.
  • Sinon, avis spécialisé (dentiste, maxillo-facial ou stomato selon les cas) URGENT (dans les 6 heures) pour réimplantation et contention.

Fracture

  • Coronaire (couronne), si mise à nu de la pulpe risque infection => dentiste sous 24h
  • Coronoradiculaire
  • Radiculaire, contention externe par dentiste

Traumatisme alvéolo-dentaire

Recherche des signes associés possibles: déplacement des dents intéressées associé à une mobilité douloureuse de ce bloc osseux et hématome avec des lésions gingivales possibles en regarde ce trait de fracture. La réduction de la fracture est effectuée par pression digitale avec réalignement de tous les éléments dentaires conservables.

Un contrôle occlusal et radiographique et une contention de 4 à 6 semaines doivent être effectués par le chirurgien dentiste ou chirurgien maxillo-facial.

PDF