Ulcère gastroduodénal

Ulcère gastroduodénal

23 juillet 2017 Non Par Médecine d'urgence

Les ulcères gastroduodénaux sont des maladies chroniques.

Elles amènent les malades à consulter aux urgences dans deux circonstances:

  • Par exemple lors de complications: hémorragie, perforation plus rarement,sténose du pylore.
  • Par ailleurs en cas de douleur hyperalgique ou de douleur atypique.

POINTS IMPORTANTS

  • Pour commencer la sémiologie épigastrique, rythme de la douleur, le caractère antalgique de l’alimentation et la sensation de faim douloureuse.
  • Médicaments gastro-toxiques (AINS, aspirine )
  • Facteurs favorisants (tabac, stress).
  • L’endoscopie digestive haute n’a pas d’indication en urgence en dehors des hémorragies.
  • Traitement d’épreuve par IPP peut-être prescrit. Lorsqu’un malade ayant un ulcère duodénal connu, présente une nouvelle poussée douloureuse typique, il n’est pas nécessaire de prescrire d’endoscopie digestive avant de le traiter.
  • FOGD de contrôle pour Ulcère gastrique, en cas de non cicatrisation des biopsies seront à réaliser à la recherche d’un cancer gastrique. Ulcère duodénal contrôle n’est pas nécessaire.
  • Enfin s’il existe une suspicion de perforation, un scanner doit être pratiqué.

COMPLICATIONS

Notamment chez le sujet âgé

  • D’abord les hémorragies digestives 
  • Ensuite une perforation donnant une douleur épigastrique en coup de poignard, atroce, avec des signes péritonéaux :
    • Contracture
    • Douleur du Douglas
    • L’absence de signe infectieux.
    • Pneumopéritoine au scanner.
  • VVP, sonde gastrique en aspiration, antalgiques, enfin hospitaliser en milieu chirurgical.

TRAITEMENT

Poussée ulcéreuse duodénale

Éradication d’Helicobacter pylori (Traitement séquentiel 1ere intention)

  • 5 premiers j: amoxicilline: 1g x2/j, oméprazole 20:1cp x2/j
  • 5 j suivants: clarythromycine: 500mg x2/j, métronidazole: 500mgx2/j, oméprazole 20:1cp x2/j
  • Oméprazole: 20 mg/j pendant un total de 28 jours
  • Enfin s’assurer à distance de l’éradication d’Helicobacter pylori,par un test respiratoire à l’urée C13.

Conseils hygiéno-diététiques

  • Arrêt du tabac, de l’alcool

 

PDF