Urgences abdominales

Conduite à tenir devant une douleur abdominale

Épidémiologie des douleurs abdominales

Motif fréquent de recours au SAU

  • 5 à 10% des passages

Pathologie grave

  • 18 à 66% d’hospitalisation
  • 0,1% décès chez le jeune
  • 7% décès chez le sujet âgé
  • 40% des interventions chirurgicales en urgence

Ainsi il existe la problématique de l’augmentation du nombre de consultation par des personnes âgées.

Consultation difficile

  • En effet, il existe de nombreuses pathologies.
  • DNS :
    • 25% à 40% des Consultations
  • 33% des patients > 65ans avec une douleur abdominale relèvent de la chirurgie
  • Ainsi la mortalité est importante

Douleurs abdominales : points fondamentaux

3 Prises en charge simultanée :

  • Traitement de la douleur
  • Facteurs de gravité
  • Orientation diagnostique et pièges confusionnels

Intérêt de l’analgésie

  • Innocuité
  • Ainsi elle aide au diagnostique
    • Examen objectif
    • Diminue l’angoisse du patient
  • Répond à la plainte première du patient
  • Pour conclure elle ne modifie pas la stratégie diagnostique

Facteurs de gravité

  • Age
  • Femme (période de procréation et grossesse)
  • Présence de FdRCV
  • Diabète
  • Néoplasie
  • Entérocolite inflammatoire
  • Immunodépression (Corticoïdes, HIV)
  • Cirrhose
  • Toxique :
    • ATB, Anticoagulant, éthylisme

Orientation diagnostique

  • L’anamnèse,  en effet, l’histoire de la maladie est la clé du diagnostic
  • Mais un interrogatoire flou ou mal interprété est source d’erreur

Histoire de la maladie

  • Il faut reconnaître que c’est l’élément majeur pour obtenir le diagnostic
  • Mais avec des difficultés de recueil aux urgences :
    • Patient
    • Pathologie
    • Gravité
  • Souvent il existe un biais :
    • Médecin traitant
    • Entourage

Typologie de la douleur

  • Lorsqu’elle est brutale et d’emblée intense : la première cause est chirurgicale
  • Nécessité de morphine,  pas de TDM?
  • Si la durée des symptômes excède 48h, alors il existe 11% de pathologies chirurgicales

Orientation diagnostique de la douleur

  • Suivant sa localisation, l’irradiation
  • La présence de Vomissements
  • Inspection (Respiration abdominale, Météorisme, langue saburrale)
  • Palpation
  • « Signe Pathognomoniques »
    • Murphy Se 97% / Spe50%
    • Mc Burney Se 16% / Spe 95%
  • TR….?

Orientation diagnostique, les examens paracliniques

  • Biologie
    • NFS : Hyperleuocyrose; N dans 10-60% des appendicites, pas de modification PEC chez la femme enceinte
  • BU : CN, IU, Trauma VésicoR, Dissection, appendicectomie 20-30% Leuco aseptique)
  • ASP : Inutile sauf CE, Fécalome de la PA
  • Echo:
    • Cholecystite / Panreatite/GEU
    • Opérateur et patient dépendant
  • TDM AP

TDMAP

Ainsi c’est l’examen de référence

  • Suspicion de pathologie chirurgicale abdominale
  • Douleur abdominale intense sans orientation précise
  • Colique néphrétique / Pyélonéphrite obstructive

Intérêt du TDM

  • Diagnostique
  • Modifie le niveau de certitude diagnostique (60% des cas)
  • Diminue taux d’hospitalisation de 24%
  • Se et Spe majeure (Appendicite 98%)
  • Limite : bilan biologique ?

Conclusion

  • 2 versants de la douleur abdominale
    • Traitement de la douleur
    • Démarche Diagnostique
  • Histoire de la maladie:
    • clé diagnostique mais obtention difficile
  • Orientation diagnostique
    • Localisation et le type de la douleur
  • Ex complémentaire souvent nécessaire et de décision rapide
  • Personne âgée:
    • Risque d’une pathologie chirurgicale et grave augmentée => Prudence

Principales étiologies des douleurs abdominales au SAU

Pathologie médicale

  • SCA 
  • Pneumopathie basale 
  • Pyélonéphrite 
  • Colique néphrétique 
  • Décompensation acidocétosique 
  • Décompensation oedémato-ascitique 
  • Insuffisance surrénale aiguë 
  • Pancréatite aiguë 
  • Hépatite alcoolique et virale
  • Hémorragies digestives 
  • Ulcère gastroduodénal
  • Vascularites/patho de systèmes
  • Infectieuses: MNI, Drépanocytose , Zona
  • Hématome de paroi
  • Pathologie thromboembolique

Pathologie chirurgicale

  • Dissection aortique 
  • Thrombose aortique
  • Ischémie mésentérique
  • Sd occlusif
  • Sd infectieux intra abdominal
    • Appendicite , Cholecystite , Angiocholite, Sigmoidite , Péritonite 
  • Colique hépatique
  • GEU 
  • Hématome de Paroi
  • Perforation d’organe
PDF